Black FridayAlors que nous vous parlions la semaine dernière du contexte français exceptionnel de la Cyber Week 2020 lié aux conditions sanitaires du pays, celle-ci est désormais derrière nous. Vendredi dernier, soit le 4 décembre, les consommateurs français se sont donnés rendez-vous pour ce Black Friday inédit. Avec la réouverture des commerces physiques fin novembre et les nouvelles dates organisées en dernière minute, cette édition 2020 a été unique en son genre pour les commerçants à plusieurs niveaux. Néanmoins, les performances enregistrées par notre réseau français sont remarquables. Même si cette opération commerciale, à présent bien ancrée dans les moeurs des habitants de l’hexagone, était particulière, les marques ont joué le jeu et les consommateurs ont répondu présent. Découvrez dès maintenant les données à retenir de cette Cyber Week.

Des ventes en hausse pour le Black Friday

En ce vendredi 4 décembre, nouvelle date officielle pour l’opération commerciale plus connue sous le nom de Black Friday, les Français ont répondu à l’appel des commerçants qui vivaient une période très difficile ces derniers mois. Sur le réseau français de Rakuten Advertising, nous avons enregistré une hausse de 80 % des ventes ce jour-là par rapport au Black Friday de l’année dernière. Même si le contexte économique et social n’était pas propice aux dépenses, les consommateurs ont pris conscience de l’importance de venir en aide aux retailers, et en ont profité pour démarrer leurs achats de Noël à prix réduits afin de se fair plaisir et faire plaisir à leurs proches en cette fin d’année.

Par ailleurs, le nombre de commandes s’est envolé avec + 68 % de commandes réalisées sur notre réseau. Même constat pour le montant du panier moyen : ce dernier a augmenté de 8 % par rapport au Black Friday 2019. Ces tendances positives peuvent ainsi redonner le sourire aux commerçants. Enfin, il semblerait que les Français aient profité au maximum des offres du Black Friday à 9h, 13h et 21h, soit en dehors des heures de travail. Ils ont profité de chaque pause disponible pour faire leurs emplettes de fin d’année.

Côté éditeurs, il semble que les sub-networks soient responsables de près de la moitié du nombre de clics enregistrés sur notre réseau (48 %), suivis par les sites de fidélité et de récompenses (16 %) ainsi que les sites de contenu (15 %). Cela indique que les Français sont à la recherche d’inspiration pour leurs cadeaux de fin d’année, tout en étant attentif aux prix. Ce Black Friday exceptionnel est donc arrivé à point nommé pour les consommateurs et les retailers.

Un Cyber Monday en deux temps

Avec un Black Friday décalé d’une semaine, est-ce que le Cyber Monday a lui aussi été repoussé ? Pour rappel, le Cyber Monday est le lundi suivant le Black Friday et proposant des offres tout aussi attrayantes. La question est légitime, et si l’on en croit les données de notre réseau, la réponse est à la fois oui et non. Comparé aux données du Cyber Monday 2019, le lundi 30 novembre (date originelle) et le lundi 7 décembre (nouvelle date française) ont tous les deux enregistré de meilleures performances, mais l’écart le plus important revient au lundi 30 novembre. Ce jour-là, par rapport à l’année dernière, nous avons en effet relevé :

  • Une augmentation de 37 % du nombre de ventes
  • Une hausse de 12 % du nombre de commandes
  • Une panier moyen supérieur de 23 %

Ainsi, le Cyber Monday “originel” est resté le même. La Cyber Week française a donc bel et bien été chamboulée cette année, avec un Cyber Monday avant le Black Friday, mais également après. Il n’en reste pas moins que cette Cyber Week originale a réuni de nombreux consommateurs pour le plus grand plaisir des retailers.

Dans un contexte économique et sanitaire sous tension, les Français ont profité du Black Friday et de cette Cyber Week unique pour se faire plaisir et faire plaisir à leurs proches. Que ce soit en ligne, en Click&Collect ou en magasin, les Français ont fait de cette édition 2020 un succès pour les commerçants, petits ou grands.